VIH/Sida: réduire la vulnérabilité des femmes

Maputo, Mozambique, le 8 septembre 2001

Déclaration

Le VIH/sida est une épidémie mondiale qui menace la sécurité économique et sociale, la productivité et le développement. A la fin de 2000, on comptait dans le monde entier 36,1 millions d'hommes, de femmes et d'enfants séropositifs ou malades du sida et 21, 8 millions étaient morts de cette maladie.

L'impact du VIH/sida sur les femmes et les enfants du monde entier, mais en particulier dans les pays en développement, constitue une grave préoccupation. C'est un problème dévastateur, en particulier en Afrique subsaharienne.

Les femmes infectées par le VIH/sida ont tendance à être diagnostiquées plus tard que les hommes, ont moins accès aux thérapies et ont une espérance de vie plus courte. Les violences contre les femmes constituent une cause importante de la propagation du VIH/sida. Les violences liées au sexe dans le contexte de la lutte contre le VIH/sida doivent être éliminées. Des progrès ne seront accomplis que quand les femmes auront le contrôle de leur sexualité. Les femmes doivent savoir et sentir que la société les soutient quand elles disent non au sexe non désiré et non protégé.

La vulnérabilité des Africaines par rapport au sida est étroitement liée à leur subordination à la tradition et aux valeurs culturelles qui les mettent au bas de la pyramide socio-économique. Les victimes du VIH/sida continuent à subir des discriminations. La lutte contre les stigmatisations est un impératif en matière de droits de la personne et constitue un outil dans la lutte contre les dénégations et la honte.

L'Internationale socialiste des femmes appelle donc les gouvernements:

  • à sensibiliser le public et à diffuser des informations sur le VIH/sida;
  • à établir des programmes de prévention rapides, nouveaux et efficaces, ciblant les femmes et en particulier celles qui vivent dans les zones rurales;
  • à garantir l'égalité d'accès aux soins médicaux aux femmes séropositives et à accorder une attention particulière au traitement des femmes enceintes et aux enfants nouveaux-nés de mères séropositives;
  • à diffuser les exemples de bonne pratique (distribution gratuite de préservatifs, éducation publique, réduction du nombre de partenaires sexuels) et les interventions réussies, en les traduisant dans les langues locales pour faciliter leur mise en uvre;
  • à réduire le prix des médicaments des thérapies antirétrovirales en poursuivant le dialogue avec les sociétés pharmaceutiques;
  • à encourager et à financer la recherche et le développement internationaux pour développer des vaccins contre le VIH/sida.

Enfin, l'Internationale socialiste des femmes exprime son engagement à collaborer avec les gouvernements, les ONG et les Nations unies, en reconnaissance du fait que seul un programme mondial peut être véritablement efficace dans la lutte contre la pandémie du VIH/sida.

 

Actualités

Réunion du Conseil de l'ISF

09 et 10 juillet 2022

Mettre en œuvre la parité - une voie vers la paix et le développement

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2022

’Internationale socialiste des femmes (ISF) applaudit le thème de la journée internationale des femmes de l’année 2022 « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable »...

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2021

Cette année, la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est l'occasion de rappeler avec force à notre communauté mondiale les niveaux inacceptables de violence que les femmes et les filles subissent chaque jour, partout dans le monde...

Une bonne éducation est la meilleure garantie pour une bonne vie

Article de Tuula Peltonen, publié dans le journal Brussels Morning le 09 septembre 2021

En Finlande, les écoles commencent tout juste leur session d'automne. Malgré la pandémie de coronavirus, les écoles rouvriront normalement et des milliers d'enseignants reprendront l'enseignement...

Déclaration sur la situation des femmes et les droits des femmes en Afghanistan

26 août 2021

Suite à la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, l'Internationale socialiste des Femmes affirme sa ferme solidarité aux côtés de la communauté internationale, à la fois pour condamner toutes les formes de violence et d'oppression en Afghanistan et pour soutenir fermement les civils innocents pris dans cette situation affligeante...

Le rôle des femmes dans une paix durable pour un développement inclusif et la sécurité économique

Article de Shazia Marri, publié dans le journal Brussels Morning le 30 juillet 2021

Tout au long de l'histoire, les femmes ont joué un rôle central dans le façonnement de l'avenir. Qu'il s'agisse des luttes pour la liberté en Asie et en Afrique ou de l'essor économique de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale, les femmes ont prouvé à maintes reprises leur résilience face au danger comme aux difficultés...

L’annulation de la dette - Un soulagement pour les femmes de ces pays

Article de Chantal Kambiwa, publié dans le journal Brussels Morning le 17 juin 2021

La question de la reconnaissance des droits des femmes et des filles dans différentes régions du monde et plus particulièrement en Afrique, est de plus en plus au cœur de plusieurs stratégies de développement. Est-ce une reconnaissance de ses valeurs ainsi qu’une volonté de la voir s’épanouir ?...

Nous devons défendre les progrès en matière d'égalité des sexes après la pandémie de COVID-19

Article de Ouafa Hajji, publié dans le journal Brussels Morning le 24 mai 2021

Les femmes et les filles ont payé un prix disproportionné pour l'arrêt économique pendant la pandémie, en particulier dans les pays en développement; nos politiques devraient empêcher que cela ne devienne la nouvelle norme, soutient Ouafa Hajji...

Notre soutien à Sandra Torres

30 avril 2021

L’Internationale socialiste des Femmes, ISF, souhaite exprimer son soutien à Sandra Torres, dirigeante de l’Unidad Nacional de la Esperanza (UNE) du Guatemala et l’une des vice-présidentes de l’IS....

Réunion du Conseil de l'ISF

30 avril 2021

Comment réinventer notre avenir après la COVID-19

Les femmes sont la patrie des autres

Article de Hilal Dokuzcan, publié dans le journal Brussels Morning le 30 mars 2021

Alors que la Turquie se retire de la convention d'Istanbul, à laquelle un gouvernement de l'AKP a adhéré en 2011, un politicien turc réfléchit à la poursuite des femmes partout dans le monde. Il n'y a pas de patrie pour les femmes, souligne-t-elle, à part les autres femmes...

Déclaration sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

22 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes est attristée d’apprendre la décision de la Turquie de se retirer de la Convention d’Istanbul déterminée par un décret présidentiel du 20 mars 2021...

Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique – La clé pour obtenir l’égalité des sexes

16 Mars 2021

65 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 15 au 26 Mars 2021

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) applaudit chaleureusement le thème de la Journée internationale des femmes de cette année : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19. »..

Bonne fêtes

Décembre 2020

Paíx et égalité pour 2021

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN