La Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité: implémentation et évaluation avec un regard particulier sur le Moyen-Orient

Paris, France, les 12 et 13 novembre 2010

Résolution

La Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité définit le cadre politique et juridique, et souligne l’importance de la participation des femmes aux processus de paix, de la protection des femmes et des filles  contre les violences sexuelles et basées sur le genre, et de la prévention des violences faites aux femmes, par la promotion des droits des femmes.

L’Internationale socialiste des Femmes a contribué  à la lutte des femmes pour leurs droits, par l’application des droits humains universels. Depuis plus de 100 ans, l’Internationale socialiste des Femmes  lutte pour l’égalité des droits entre les sexes, prend le parti des droits des Femmes partout dans le monde, s’efforce de mettre en place des règles humanitaires internationales pour les femmes et d’atteindre la démocratie, « une démocratie égale ». 

Dix ans après la résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité rien n’a vraiment changé. Il n'y a pas de mise en œuvre de la résolution de l'ONU. Les femmes ne participent pas aux processus de négociations de paix. Il y a eu des progrès énormes et des tentatives durables qui se sont avérés insuffisants. En réalité, le Conseil de sécurité n'a pas réussi à maintenir la paix et la protection des femmes dans le monde et dans la région du Moyen-Orient. C’est une nécessité vitale d'inclure les femmes dans la prise de décisions politique si nous voulons parler d'une vraie démocratie et de l'intégration de perspectives de genre /sexospécifiques dans les opérations de paix.

Les conséquences sont bien visibles en Palestine et Israël. Une région d’extrême controverse qui pourrait devenir la première région à bénéficier de la mise en place d’une protection des droits des femmes. Une région qui a été martyrisée, ces dernières décennies, par l’occupation, les guerres et les souffrances et où la notion des « femmes à la table des négociations » aurait pu prendre un rôle de premier plan et probablement éviter de nombreuses crises.

La viabilité d'un règlement pacifique dépend de beaucoup plus que la signature d'un accord de paix. Il devrait également dépendre d’un engagement fort pour assurer la sécurité et de maintenir la paix, avec la participation pleine et égale de tous les secteurs de la société.
Il faut répondre à l’incapacité des dirigeants, des pays et de tous ceux qui ne respectent pas les règles internationales fondamentales des droits humains et du droit international.

Des actions spécifiques doivent être menées afin de protéger la violation des droits des femmes, en particulier dans la zone du Moyen-Orient où cela est nécessaire pour le conflit israélo-palestinien doit être résolu.

L'Internationale socialiste des Femmes demande instamment à toutes les forces impliquées, en particulier les gouvernements qui sont dirigés par les socialistes et des forces progressistes, et tous les partis membres de l'Internationale Socialiste à:

Limiter le mépris total des règles internationales par les pays qui ne promeuvent pas et ne respectent pas les règles internationales concernant la protection des droits fondamentaux des femmes et les droits politiques, dans toutes les phases du conflit jusqu'au retrait complet de toutes les interventions étrangères.

Rassembler toutes les forces disponibles, y compris l'ONU, le Quartet, les gouvernements, les ONG, les institutions, les partis et autres organisations qui peuvent être concernés, afin de soutenir notre lutte.

Entretenir des liens avec le « Comité International des Femmes pour une Paix Israélienne et Palestinienne Juste et Durable (IWC) » ainsi que les femmes palestiniennes, israéliennes et les femmes internationales, qui gardent le dialogue avec l’Etat Palestinien et continuer à se battre pour la justice et la paix.

Être attentif à l’action de l’Union européenne, en tant qu’acteur influent, concernant la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Suivre, contrôler et vérifier les actions de tous les membres concernés et l'accomplissement de leurs responsabilités.

Mettre en place une reconnaissance formelle de l’Etat Palestinien (frontières du 4 juin 1967) ainsi que la reconnaissance de la Palestine comme membre à part entière de l’organisation.

Reconnaître que les femmes peuvent créer un dialogue efficace, comme les femmes palestiniennes et israéliennes qui ont réussi ce qu’un grand nombre de leaders n’a pas été capable de faire.

Renforcer l’espoir des femmes et des sociétés du monde entier pour poursuivre la lutte pour la paix, pour la pleine participation des femmes à la politique, et l’application des lois.

 

____________

 

 

Actualités

Connecter les femmes en zones rurales – développement électronique et autonomisation des femmes en zones rurales

16 Mars 2018

62 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 12 au 23 Mars 2018

Événement parallèle organisé par la Mision Permanente de la Mongolie auprès des Nations Unies ; Parti du Peuple de Mongolie ; l’Internationale Socialiste des Femmes et le PSE Femmes

Autonomisation des femmes en zones rurales : l’octroi de droits universels aux services de santé sexuelle et génésique

15 Mars 2018

62 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 12 au 23 Mars 2018

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes (ISF), le PSE Femmes et la Fondation Européenne des Études Progressistes ( FEPS)

Déclaration de la Journée internationale de la Femme

08 Mars 2018

En solidarité et reconnaissance des immenses accomplissements sociétaux, économiques et politiques des femmes et des filles dans le monde entier, l’Internationale socialiste des Femmes est fière d'apporter son soutien à la Journée internationale de la Femme (JIF) 2018...

Déclaration sur la décision unilatérale des États-Unis d'Amérique de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël

07 Décembre 2017

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) désapprouve la décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et d’y déplacer l’ambassade américaine jusque-là implantée à Tel Aviv...

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2017

L’Internationale socialiste des Femmes affirme son soutien à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, en tant qu’opportunité d’attirer l’attention sur les souffrances et l’oppression des femmes et des filles qui se poursuivent à travers le monde, et sur le rôle crucial des gouvernements et de tout un chacun dans la promotion de changements positifs...

Réunion du Conseil

Barcelone, Espagne, 21 et 22 novembre 2017

'Rise democratique, montée des populismes: quelle place pour les droits des femmes'

Réunion du Conseil

Nations Unies, New York, le 14 Juillet 2017

Zones rurales, médias et TIC - nouveaux défis et nouvelles opportunités pour l’émancipation des femmes

Message de condoléances de l’ISF suite au meurtre de la politicienne Carmen Chacón

09 Avril 2017

L’Internationale socialiste des Femmes est profondément attristée par la nouvelle du décès de Carme Chacón le 9 avril 2017 à l’âge de 46 ans...

Réunion du Conseil et XXI Congrès

Cartagène, Colombie, 25 - 27 février 2017

Inégalité des sexes dans le monde d'aujourd'hui - Comprendre les noibeaux défis et mettre fin aux inégalités de sexe à l'horizon 2030

Conférence sur le changement climatique de l'ONU 2016

Conference Of Parties (COP22), Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Marrakech, Maroc, du 07 au 18 novembre 2016

Evènement parallèle organisé par l’Internationale socialiste des Femmes (ISF), le Forum des Femmes d’Afrique post 2015 et Jossour Forum des femmes marocaines, Bab Ighli, Zone Verte, 14 Novembre 2016

António Guterres, ancien Président de l’IS, sera le prochain Secrétaire général de l’ONU

Le 06 octobre 2016

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) souhaite féliciter António Guterres d’avoir été choisi comme prochain Secrétaire général des Nations unies...

Réunion du Conseil

Genève, Suisse, 28 et 29 juin 2016

Les objectifs de développement durable de l'ONU - la budgétisation sensible au genre et le changement climatique

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN