Non à la législation limitant l'avortement en Turquie

Istanbul, Turquie, le 24 juin 2012

Déclaration

Un recul dangereux est en train de se produire en Turquie en faveur d'une démarche très restrictive dans le cadre de la législation sur l'avortement. L'avortement est légal en Turquie depuis 1983, seulement pour les grossesses jusqu'à 10 semaines et les avortements d'urgence en cas de complications médicales passé ce délai.

En conséquence, en Turquie comme dans de nombreux autres pays du monde, la mortalité maternelle a diminué pour passer de 67 à 20 pour 100 000 naissances vivantes selon les estimations de l'Organisation Mondiale de la Santé, l'UNICEF, le Fonds des Nations unies pour la Population (FNUAP) et la Banque mondiale pour la période 1990-2010.

Néanmoins, le gouvernement du Parti de la Justice et le Développement (AKP) a récemment fait une proposition tellement sévère et restrictive des conditions de l'avortement, que cela s'assimile à une interdiction de l'avortement. Ce fait découle de la déclaration du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a comparé l'avortement à un meurtre. Tout resserrement de la législation sur l'avortement implique souvent une peine de mort pour les femmes, notamment les plus défavorisées.

Cette attaque contre les droits sexuels et reproductifs des femmes, s'inscrit dans un plan plus large dont le but est de construire une société conservatrice, misogyne et fondamentaliste qui détruirait la tradition et la culture de la Turquie.

L'Internationale socialiste des Femmes, reconnaissant le droit des femmes à l'auto-détermination et à « décider librement et en toute connaissance de cause du nombre et de l'espacement des naissances et à avoir accès aux informations, à l'éducation et aux moyens nécessaires pour leur permettre d'exercer ces droits » comme le déclare l'article 16.1e de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), dont la Turquie est signataire :

Souligne que les droits sexuels et reproductifs sont des droits de la personne humaine ;

Dénonce cette attaque des droits fondamentaux des femmes et demande l'arrêt immédiat de toutes manouvres tendant à l'abolition de l'avortement et ;

Soutient les organisations de femmes et les activistes des droits de la personne humaine dans leurs actions pour défendre les droits sexuels et reproductifs des femmes, y compris le droit à un avortement sûr.

Enfin, l'Internationale socialiste des Femmes insiste auprès de tous les acteurs et institutions régionaux, nationaux et internationaux, y compris l'Union européenne et en particulier les gouvernements dirigés par des socialistes et des socio-démocrates, et tous les partis membres de l'Internationale Socialiste, d'adopter une position ferme contre les récents développements concernant l'avortement en Turquie.

____________

 

 

Actualités

Réunion du Conseil de l'ISF

09 et 10 juillet 2022

Mettre en œuvre la parité - une voie vers la paix et le développement

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2022

’Internationale socialiste des femmes (ISF) applaudit le thème de la journée internationale des femmes de l’année 2022 « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable »...

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2021

Cette année, la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est l'occasion de rappeler avec force à notre communauté mondiale les niveaux inacceptables de violence que les femmes et les filles subissent chaque jour, partout dans le monde...

Une bonne éducation est la meilleure garantie pour une bonne vie

Article de Tuula Peltonen, publié dans le journal Brussels Morning le 09 septembre 2021

En Finlande, les écoles commencent tout juste leur session d'automne. Malgré la pandémie de coronavirus, les écoles rouvriront normalement et des milliers d'enseignants reprendront l'enseignement...

Déclaration sur la situation des femmes et les droits des femmes en Afghanistan

26 août 2021

Suite à la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, l'Internationale socialiste des Femmes affirme sa ferme solidarité aux côtés de la communauté internationale, à la fois pour condamner toutes les formes de violence et d'oppression en Afghanistan et pour soutenir fermement les civils innocents pris dans cette situation affligeante...

Le rôle des femmes dans une paix durable pour un développement inclusif et la sécurité économique

Article de Shazia Marri, publié dans le journal Brussels Morning le 30 juillet 2021

Tout au long de l'histoire, les femmes ont joué un rôle central dans le façonnement de l'avenir. Qu'il s'agisse des luttes pour la liberté en Asie et en Afrique ou de l'essor économique de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale, les femmes ont prouvé à maintes reprises leur résilience face au danger comme aux difficultés...

L’annulation de la dette - Un soulagement pour les femmes de ces pays

Article de Chantal Kambiwa, publié dans le journal Brussels Morning le 17 juin 2021

La question de la reconnaissance des droits des femmes et des filles dans différentes régions du monde et plus particulièrement en Afrique, est de plus en plus au cœur de plusieurs stratégies de développement. Est-ce une reconnaissance de ses valeurs ainsi qu’une volonté de la voir s’épanouir ?...

Nous devons défendre les progrès en matière d'égalité des sexes après la pandémie de COVID-19

Article de Ouafa Hajji, publié dans le journal Brussels Morning le 24 mai 2021

Les femmes et les filles ont payé un prix disproportionné pour l'arrêt économique pendant la pandémie, en particulier dans les pays en développement; nos politiques devraient empêcher que cela ne devienne la nouvelle norme, soutient Ouafa Hajji...

Notre soutien à Sandra Torres

30 avril 2021

L’Internationale socialiste des Femmes, ISF, souhaite exprimer son soutien à Sandra Torres, dirigeante de l’Unidad Nacional de la Esperanza (UNE) du Guatemala et l’une des vice-présidentes de l’IS....

Réunion du Conseil de l'ISF

30 avril 2021

Comment réinventer notre avenir après la COVID-19

Les femmes sont la patrie des autres

Article de Hilal Dokuzcan, publié dans le journal Brussels Morning le 30 mars 2021

Alors que la Turquie se retire de la convention d'Istanbul, à laquelle un gouvernement de l'AKP a adhéré en 2011, un politicien turc réfléchit à la poursuite des femmes partout dans le monde. Il n'y a pas de patrie pour les femmes, souligne-t-elle, à part les autres femmes...

Déclaration sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

22 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes est attristée d’apprendre la décision de la Turquie de se retirer de la Convention d’Istanbul déterminée par un décret présidentiel du 20 mars 2021...

Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique – La clé pour obtenir l’égalité des sexes

16 Mars 2021

65 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 15 au 26 Mars 2021

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) applaudit chaleureusement le thème de la Journée internationale des femmes de cette année : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19. »..

Bonne fêtes

Décembre 2020

Paíx et égalité pour 2021

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN