Déclaration - Journée internationale pour l'élimination de la violence à l’égard des femmes

Le 25 novembre 2013

Eliminer la violence à l’égard des femmes est prioritaire au programme de cette Journée internationale, maintenant soulignée tous les 25 Novembre par le Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-Moon à travers la campagne UNiTE – Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes.

Une femme sur trois à travers le monde est victime d’agression au cour de sa vie, allant de 15 à 76% selon l’endroit où elle vit, et ces actes de violence sont commis, la plupart des fois, dans le cadre de relations intimes, infligée par leur mari ou conjoint. Il est également prouvé que les taux de violence augment pendant les conflits armés ou catastrophes naturelles. Par exemple, 21% des femmes réfugiées qui ont échappé à la guerre civile en Syrie vers le Liban ont déclaré avoir été victimes de violence et 7% ont signalé des actes de violence sexuelle.

En Mars 2013, la Présidente de l’Internationale Socialiste des Femmes, Ouafa Hajji, a parlé, à la 57ème session de la Commission de la Condition de la Femme, de l’élimination et prévention de toutes formes de violence contre les femmes et jeunes filles, et un accord a été conclu pour un renforcement des cadres juridiques et politiques, qui s’attaquent aux facteurs de risque structurels et soulignent les causes, pour une consolidation des programmes de services multisectoriels visant à améliorer nos bases d’informations.

L’Internationale socialiste des Femmes salue l’accord du G8 célébré en Avril 2013 pour la Prévention de Violence Sexuelle pendant les Conflits Armés qui a abouti à un accord entre le gouvernement du Royaume Uni, l’ONU et certaine ONGs en Novembre 2013 pour fournir à 20 pays prioritaires des traitement pour les victimes après leur viol jusqu’à 2015 ; de nouvelles lignes directrices en cas d’évacuation massive ; de nouvelles équipes d’experts en matière de violence à l’égard des femmes ; un éclairage solaire dans les camps de réfugiés et les colonies ; et l’augmentation du le financement des initiatives liées à la violence à l’égard des femmes.

Pour l’Internationale socialiste des Femmes, la violence à l’égard des femmes est la plus extrême des formes de discrimination. Celle-ci représente une forme de contrôle sur les femmes vers un modèle des rapports entre hommes et femmes où les femmes fournissent un travail social non-rémunéré soutenant le travail payé des hommes. L’offre de ces services a diminué depuis la crise financière globale et ne permet pas, très souvent, aux femmes, de répondre efficacement à leur besoins. Face à la diminution des salaires, face à l’augmentation du cout de vie, les femmes se retrouvent souvent en chômage de longue durée dans des conditions précaires. Les femmes opérant en dehors des rôles traditionnels d’inégalité de genre sont confrontées au risque de violence tandis que les services de prévention et de protection ont également été supprimés.

L’Internationale socialiste des Femmes rejette tous rôles mythifiés d'inégalité en tant que protection contre la violence, et réclame une réelle égalité de genre dans les cadres politique, économique et social.

Nous renforçons l’importance des déclarations de la Directrice Exécutive de l’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka disant que « la prévention (de la violence) doit traiter la cause profonde de : l’inégalité entre les sexes » et soutient l’appel de l’ONU Femmes pour que « un objectif autonome sur les droits des femmes, l'autonomisation des femmes et l'égalité des femmes » s'attaquer à son omission flagrante dans le cadre de la réalisation des OMD et l’agenda pour le développement post 2015.

L’Internationale socialiste des Femmes est consternée par le démantèlement des progrès en matière d’égalité des sexes depuis le ralentissement économique de 2008. Par conséquent, nous exhortons les gouvernements et les parties à promouvoir l'égalité des sexes dans l'éducation, la participation politique et l'autonomisation économique démocratiques socialistes, et abordons le contexte économique qui entrave l'égalité des sexes par la réglementation du secteur des services financiers internationaux pour protéger les populations innocentes des effets des attaques spéculatifs.

Nous condamnons, en particulier, le parti Républicain des EUA pour leur opposition à l’ International Violence Against Women Act qui donne priorité à la protection contre les actes de violence à l’égard des femmes grace à une aide internationale des États-Unis; et fait appel à tous les gouvernements qui ne l’ont pas encore fait à adopter d’urgence une législation qui impose une justice expéditive, la réparation de dommages et une punition sévère des auteurs de violences.

____________

 

 

Actualités

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2022

’Internationale socialiste des femmes (ISF) applaudit le thème de la journée internationale des femmes de l’année 2022 « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable »...

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2021

Cette année, la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est l'occasion de rappeler avec force à notre communauté mondiale les niveaux inacceptables de violence que les femmes et les filles subissent chaque jour, partout dans le monde...

Une bonne éducation est la meilleure garantie pour une bonne vie

Article de Tuula Peltonen, publié dans le journal Brussels Morning le 09 septembre 2021

En Finlande, les écoles commencent tout juste leur session d'automne. Malgré la pandémie de coronavirus, les écoles rouvriront normalement et des milliers d'enseignants reprendront l'enseignement...

Déclaration sur la situation des femmes et les droits des femmes en Afghanistan

26 août 2021

Suite à la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, l'Internationale socialiste des Femmes affirme sa ferme solidarité aux côtés de la communauté internationale, à la fois pour condamner toutes les formes de violence et d'oppression en Afghanistan et pour soutenir fermement les civils innocents pris dans cette situation affligeante...

Le rôle des femmes dans une paix durable pour un développement inclusif et la sécurité économique

Article de Shazia Marri, publié dans le journal Brussels Morning le 30 juillet 2021

Tout au long de l'histoire, les femmes ont joué un rôle central dans le façonnement de l'avenir. Qu'il s'agisse des luttes pour la liberté en Asie et en Afrique ou de l'essor économique de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale, les femmes ont prouvé à maintes reprises leur résilience face au danger comme aux difficultés...

L’annulation de la dette - Un soulagement pour les femmes de ces pays

Article de Chantal Kambiwa, publié dans le journal Brussels Morning le 17 juin 2021

La question de la reconnaissance des droits des femmes et des filles dans différentes régions du monde et plus particulièrement en Afrique, est de plus en plus au cœur de plusieurs stratégies de développement. Est-ce une reconnaissance de ses valeurs ainsi qu’une volonté de la voir s’épanouir ?...

Nous devons défendre les progrès en matière d'égalité des sexes après la pandémie de COVID-19

Article de Ouafa Hajji, publié dans le journal Brussels Morning le 24 mai 2021

Les femmes et les filles ont payé un prix disproportionné pour l'arrêt économique pendant la pandémie, en particulier dans les pays en développement; nos politiques devraient empêcher que cela ne devienne la nouvelle norme, soutient Ouafa Hajji...

Notre soutien à Sandra Torres

30 avril 2021

L’Internationale socialiste des Femmes, ISF, souhaite exprimer son soutien à Sandra Torres, dirigeante de l’Unidad Nacional de la Esperanza (UNE) du Guatemala et l’une des vice-présidentes de l’IS....

Réunion du Conseil de l'ISF

30 avril 2021

Comment réinventer notre avenir après la COVID-19

Les femmes sont la patrie des autres

Article de Hilal Dokuzcan, publié dans le journal Brussels Morning le 30 mars 2021

Alors que la Turquie se retire de la convention d'Istanbul, à laquelle un gouvernement de l'AKP a adhéré en 2011, un politicien turc réfléchit à la poursuite des femmes partout dans le monde. Il n'y a pas de patrie pour les femmes, souligne-t-elle, à part les autres femmes...

Déclaration sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

22 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes est attristée d’apprendre la décision de la Turquie de se retirer de la Convention d’Istanbul déterminée par un décret présidentiel du 20 mars 2021...

Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique – La clé pour obtenir l’égalité des sexes

16 Mars 2021

65 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 15 au 26 Mars 2021

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) applaudit chaleureusement le thème de la Journée internationale des femmes de cette année : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19. »..

Bonne fêtes

Décembre 2020

Paíx et égalité pour 2021

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN